Au secours, mon fils a 2 ans

Il y a un mois Loulou fêtait ses deux ans…  Le début d’une nouvelle aventure…

J’aime mon fils plus que tout mais depuis quelques semaines je suis çà bout.

À l’origine il a ce mot « NON », qu’il dit à longueur de temps, pour tout et n’importe quoi. Il y a également les courses poursuite au moment de changer la couche, du bain, du repas… Ensuite quand il  se roule par terre dès qu’on lui refuse quelque chose, se mets à hurler pour un rien… Un instant il se colle à moi, la minute d’après c’est la crise si je l’approche. Il y a aussi son âme de cascadeur qui se révèle. Il grimpe, saute (enfin il essaye, pour l’instant il n’arrive pas à décoller les deux pieds du sols), fait le parcours du combattant, sans oublier les fois où il arrive à me lâcher la main et est prêt à se jeter sur la route… Puis il s’énerve constamment. Il essaye, encore et encore, s’énerve et fini par tout jeter.

Vous allez dire « oh c’est pas si grave »? Oui c’est vrai, mais quand c’est 1 000 fois par jour, c’est fatiguant et compliqué à gérer, d’autant plus que l’origine du conflits est souvent très abstraite. Dans ces moments là je pense à ma mère, à ce que j’ai pu lui faire subir, et je l’aime encore plus!

Avec son père on essaye de lui expliquer qu’il a le droit d’être en colère, triste, énervé, et qu’il peut l’exprimer mais d’une autre façon, plus calme, en s’exprimant par exemple. Parce que dans ces moments là il devient muet, les mots laissant place aux gémissements, cris et pleurs. Je sais que c’est aussi difficile à vivre de son côté, et j’aimerai pouvoir l’aider. Mais nous restons impuissants. On a beau lire tous des livres sur le sujet, écouter les conseils des copines mamans, perso rien ne marche avec mon fils.

Loin de moi l’envie de me plaindre, juste d’écrire sur ce que nous vivons en ce moment. Je sais que c’est une phase normale, que c’est signe de la naissance de son identité, qu’il construit sa personnalité, patati, patata…

Mais j’avoue que ce soir j’ai envisagé, 1/4 de seconde, de l’oublier dans un magasin un samedi de soldes. Puis j’ai eu envie de le serrer dans mes bras et je lui ai murmuré « je t’aime » à l’oreille (bien sur j’ai eu droit à un « NON » en retour).

Zen maman, zen…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s